Recette poulet coréen


 

Aujourd’hui j’ai envie de vous emmener en Corée, plus précisément à Séoul, prononcez Sa-oul. La cuisine coréenne y est extraordinaire. Parmi tous les plats qui existent, je vais vous dévoiler la recette du poulet coréen. Mais tout d’abord, allons faire un tour d’horizon à Séoul, capitale de la Corée du Sud.

Séoul une ville à la fois 2.0 et traditionnelle

Séoul est une superbe ville qui mérite le voyage. Ce qui m’avait marqué lors de mon périple est que Séoul est une ville qui ne dort jamais.

Séoul et son système de livraison efficace

Dans cette ville, on peut ainsi trouver des supermarchés Seven Eleven ouverts 24h/24 7 jours sur 7. Une petite faim au milieu de la nuit ? Envie de paresser et de vous faire livrer votre hamburger ? A Séoul pas de problème, vous pouvez vous le faire livrer sans avoir de carte infinite. En effet, le système de livraison est à portée de tous les portes-monnaies. Celui-ci est peu onéreux, rapide et efficace.

Une ville moderne qui a su préserver ses traditions

On peut décrire Séoul comme une ville surprenante qui allie modernité et tradition. On retrouve cette bi-valence autant dans l’architecture que dans les codes sociaux qui relient les coréens entre eux. Par exemple des maisons traditionnelles côtoient des grattes-ciels modernes.

tour en coree
Tour en Corée

Et si vous allez dans un sauna, vous trouverez  juste à côté des ingrédients traditionnels utilisés, un petit bracelet électronique bien pratique. Ce bracelet est en effet un condensé de modernité technologique. Cet instrument vous est délivré à l’entrée de l’établissement et vous servira à y effectuer tous les achats et à payer toutes les prestations. Vous pourrez par exemple payer votre boisson avec, mais aussi votre prestation massage ou encore une partie de golf électronique. Lors de mon voyage, j’avais été surprise par tant de modernité et d’ingéniosité. Plus besoin de s’embêter à avoir toujours son porte-monnaie sur soi et emporter des pièces, il suffit de régler le montant indiqué dans le petit boîtier lors de la sortie.

Séoul est ainsi une ville pleine de modernités et de traditions. Je vous propose maintenant de découvrir un plat coréen qui reflète pour moi beaucoup de souvenirs liés à la cuisine coréenne, mais également lié à une vraie amitié qui s’est construite lors de mon séjour à San Francisco.

La recette du poulet coréen

J’ai découvert le poulet Coréen lors de mon séjour à San Francisco. C’est un plat coréen qui a été réalisé par mon amie Kim Ha Young, passionnée de cuisine.
Ce plat très épicé a toujours remporté un franc succès auprès de ma famille et de mes amis ! Gare cependant à son côté pimenté, à doser absolument en fonction des palais. Pour ma part, je trouve que c’est un plat coréen qui se marie parfaitement avec des shots de soju.
Sans plus attendre je vais vous en révéler la recette.

Recette poulet coréen
Recette poulet coréen

Ingrédients pour la recette poulet coréen :

Nombre de portions : pour 6 personnes

  • 12 hauts de cuisse et pilons de poulet (fermiers de préférence)
  • 12 cuillères à soupe de la sauce de soja (j’aime beaucoup le Maggi comme beaucoup de Vietnamiens)
  • 5 cuillères à café de sucre
  • 2 bols d’eau
  • du gingembre
  • des piments séchés (la quantité est ici à doser en fonction du palais des invités)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • de la ciboule
  • de l’huile de sésame
  • du riz pour accompagner ce plat

Étapes pour la recette poulet coréen :

  1. Laver tout d’abord soigneusement les pièces de poulet et les faire cuire dans une grande marmite remplie d’eau. Écumer ensuite la mousse qui remonte à la surface de l’eau. Cette étape est importante puisqu’elle permet d’attendrir la viande et également de laver les impuretés du poulet.
  2. Quand toutes les impuretés ont été lavées, rincer le poulet à l’eau froide et laver la marmite. Réserver ensuite le poulet à part.
  3. Découper le gingembre en lamelle ainsi que l’oignon et la gousse d’ail.
  4. Faire revenir dans de l’huile le gingembre, l’ail et l’oignon.
  5. Remettre le poulet et ajouter la sauce soja, le sucre, l’eau et de l’huile de sésame.
  6. Ajouter la quantité voulue de piments séchés.
  7. Rajouter la ciboule ciselée.
  8. Faire mijoter pendant environ 25 minutes.
  9. Enfin, faire cuire pendant ce temps le riz.
  10. Le plat est prêt à être dégusté ! Bon appétit !

Un petit conseil de mon amie coréenne est de laver soigneusement le riz mais de ne jamais le nettoyer avec du savon ! (ndrl « Never wash the rice with soap ! »)

J’adore ce plat et je mets toujours une grande quantité de piments. Et vous, quelle quantité de piments mettrez-vous pour ce plat ?


Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *